AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à WSTW ?  :spman:  :spman: 
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci  :heart:  :sad:  


Et un nouveau design /css + la maj des UN MOIS
Pour fêter l'occasion, une intrigue + une intrigue permanente ! Toutes questions et avis, c'est par ici.

Amethyst ET Kate Lawson, MEMBRES DU MOIS ! Bonne lecture et have fun <3

Partagez | 
 

 (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
New York
I RULE YOUR WORLD
▷ big brother is watching you.

❖ MESSAGES : 326
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 27/06/2012
❖ POINTS : 47

Voir le profil de l'utilisateur http://wstw.fr1.co
MessageSujet: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Lun 7 Juil - 18:42


Alec & Amethyst
blind date
Let's go

« Alec Jameson.. Amethyst Nightingale. Avancez vous merci. » On les fait venir, on leur remet un numéro de table, puis on les installe. La soirée peut commencer. Les deux jeunes gens ont droit à un repas offert pendant lequel ils pourront faire connaissance, puis un défi leur sera proposé. Lequel ? Ils le découvriront au cours du repas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alec Jameson

❖ AGE : 30 ans
❖ STATUT : Célibataire - c'est compliqué
❖ AVATAR : Jensen Ackles
❖ MESSAGES : 40
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Mar 8 Juil - 11:02



« WH… WHAT ARE YOU DOING HERE ? »


Cela faisait un moment maintenant qu’Alec avait fait le deuil de sa défunte soeur. Ses parents étaient passés à l’appartement récupérer quelques unes de ses affaires, et lui n’avait conservé que ce qui comptait le plus à ses yeux : les photos et autres souvenirs de leurs jours heureux. Le pompier avait mis du temps mais il semblait enclin à chercher l’âme sœur pour fonder une famille. Il sortait avec des amis, bref, il reprenait petit à petit goût à la vie, et « vivait enfin pour lui », comme aurait pu le dire la charmante tête blonde qui lui sert de sœur. Bien sûr, Eden lui manquait tous les jours que Dieu faisait, mais il était prêt à aller de l’avant. Dans son esprit, résistait toujours l’image d’Amethyst, son médecin, et cette faille qui avait été perceptible sur les traits de son visage le jour de la mort d’Eden. Amy avait un cœur, et chaque fois qu’il devait passer à l’hôpital Nancy ne cessait de lui en faire des éloges, et cela allait de même quand Nancy s’adressait à Amy. Pourtant, après plusieurs tentatives infructueuses, Alec s’était résolu, ou plutôt… On l’avait gentiment inscrit à un blind date, chose dont il était clairement peu habitué mais dont il tentait volontiers l’expérience.

Poussant la porte du Bradburrys, Alec constata le nombre important de personnes inscrites, mais ce ne fut que lorsqu’il fut appelé par son nom qu’il… Se demanda ce qu’il fichait ici. Etait-il à ce point désespéré ou ramolli ? Prenant sur lui, il récupéra le numéro de la table et puis vit sa cavalière qui… Fut tout aussi surprise que lui. Mon Dieu, quelle était la probabilité pour que…

« Dr Nightingale ? Je… Je ne m’attendais pas à vous voir… Ici. ». Gêné d’être quasiment pris en flagrant délit de tentative de rencontre, il passa une main dans ses cheveux. « Je comprendrais si vous préférez passer la soirée avec… Quelqu’un d’autre. ». Il hocha la tête, oui la jeune femme n’hésitait jamais à lui faire comprendre, depuis ce coffee break, combien il pouvait être agaçant quand il s’y mettait.

Malgré tout, il ne se montrait pas désagréable, bien au contraire, la jeune femme était ravissante ainsi habillée. Lui, était plus soft, un pantalon noir, une ceinture et une chemise blanche, rien de très folichon en soi, mais certes, moins crade et plus « habillé » que d’ordinaire. Observant sa cavalière, il espérait secrètement qu’elle ne l’enverrait pas tout de suite sur les roses et qu’elle accepterait au moins un diner. L’ironie du sort pouvait être drôlement faite, parfois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amethyst Nightingale

❖ AGE : 29
❖ STATUT : Célibataire
❖ AVATAR : Keira Knightley
❖ MESSAGES : 75
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Mar 8 Juil - 19:08

OH MY GOD I AM DEFINITELY CURSED

« Amy, tu viens toujours n’est-ce pas ? ». Les yeux hagards, la jeune femme fixe sa collègue quelques secondes. « Le Blind Date. Ce soir. ». Oh. Oh shit ! Elle avait totalement oublié. Et ça ne lui disait absolument rien. « Ecoute, je ne suis pas sûre de vouloir y... ». Sa collègue l’interrompit, balayant d’un revers de la main toute excuse. « Amy, tu m’as promis et je ne veux pas y aller seule... Et puis ça ne t’engage à rien. Tu profites juste d’un dîner, tu parles et si jamais tu tombes sur un loser, on en rigolera après. Je passe te chercher à 7pm. ». La blonde fut forcée de capituler. God. Elle n’en avait vraiment pas envie.

Une fois sur place, habillée d’une petite robe noire, la fameuse, celle que toute femme doit avoir dans son placard pour ce genre de circonstances, les cheveux bouclés à l’anglaise. Au niveau du maquillage, elle avait fait le strict minimum. Elle n’y allait pas pour vraiment rencontrer quelqu’un alors elle n’avait qu’utilisé des basiques. Elle vit son amie partir vers une table mais son attention fut vite attiré par un nom. « Alec Jameson... ». What ? Seriously ? Et avec elle en plus ? Pourquoi était-elle venue ici ? Elle fixa son ancien patient. La surprise fit place à la méfiance. Le toisant, un moment, elle l’observa. Il était gêné et ne s’attendait pas non plus à la voir ici. Hum. Prenant le temps d’observer les autres célibataires, Amy savait où elle mettait les pieds avec Alec mais avec un autre ? « J’accompagne une collègue alors si vous souhaitez vraiment rencontrer quelqu’un, peut-être devriez-vous demander à changer. ». Détachée, elle semblait bien loin d’être intéressée par le jeu de la séduction. Retirant sa veste beige, elle la suspendit à son bras et suivit le mouvement jusqu’à la table. De toute façon, c’était son numéro alors...

Donnant sa veste, elle prit place à table. Amy avait reçu une bonne éducation et tout dans sa personne le laissait deviner. Elle avait cette prestance anglaise monarchique. Ses gestes étaient gracieux et elle était à l’aise avec les codes et les couverts. Remerciant le serveur qui remplissait leurs verres, elle attendit qu’il s’éloigne. Se mordant la lèvre, elle observa la table voisine. Comment planter ce rendez-vous en dix secondes chrono ? En lui parlant d’Eden bien sûr. Mais Amy n ‘était pas d’humeur à se battre ce soir là. Ni même à séduire. Plongée dans ses pensées, elle ne lui prêtait pas grande attention. Womanizer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alec Jameson

❖ AGE : 30 ans
❖ STATUT : Célibataire - c'est compliqué
❖ AVATAR : Jensen Ackles
❖ MESSAGES : 40
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Mer 9 Juil - 14:29



« I DON’T UNDERSTAND WHY YOU’RE HATING ME. »


S’ils s’étaient attendus à se croiser, nul doute qu’Amethyst aurait sûrement décliné l’invitation. Alec, pour sa part, aurait peut-être osé venir, bien qu’il soit gêné de la voir ici, en face de lui, sentant clairement combien elle le détestait pour il ne savait réellement quelle raison. Cette « haine », il la perçut encore plus lorsqu’elle lui fit la remarque de n’être qu’ici pour accompagner une collègue. Le pompier prit sur lui, il n’était rien d’un paysan ou encore d’un moins que rien, c’était donc inacceptable pour lui de se faire traiter de la sorte. Hochant simplement la tête, il répondit : « Non, je ne souhaite pas changer, j’étais surtout là pour bavarder et passer une soirée agréable, cela ne me gêne nullement d’être avec vous. ». Au moins, les choses étaient claires et, lui, ne ressentait aucune amertume pour elle.

Ils purent s’installer à table et Amy ne lui laissa le temps de rien, même pas l’honneur de lui « tirer la chaise ». Oui, les habitudes « royales » de la jeune femme ne passèrent pas inaperçues, peut-être avait-elle besoin qu’on lui dise qu’elle n’avait pas besoin de ça ici ? Bien sûr, Alec ne se permettrait pas, mais tout de même, ça l’intriguait énormément, il était loin de faire autant de chichi. Remerciant le serveur à son tour, il observa la carte distraitement, jetant parfois quelques coups d’œil à son vis-à-vis qui voulait clairement être partout sauf ici. Le pompier se mit soudain à sourire et releva la tête vers elle.

« Incroyable comme… Vous semblez vouloir être partout sauf ici, assise devant moi à cette table. ». Simple remarque, car son attitude transpirait cette information avec une flagrante évidence. « J’ignore ce que j’ai bien pu vous faire pour que vous cherchiez à me fuir à ce point… Ou pour que vous me détestiez autant ? Peut-être que je me trompe, je ne sais pas mais j’avoue que je commence vraiment à me poser la question. ». Après tout, ce n’était pas l’hôpital ici, et il n’était plus un patient depuis des semaines. Pourquoi refusait-elle de discuter avec lui et d’avoir une soirée plus détendue que les autres ? « Je ne suis pas là pour vous séduire ou sortir le jeu de la rose rouge, des compliments à tire-larigot ou encore des vaines tentatives pour vous « faire du pied » sous la table… Pourquoi ne pourrions-nous pas juste discuter et passer une soirée hors de nos jobs respectifs ? ». La question était lâchée et restait à présent suspendu au bord des lèvres de la jeune femme assise en face de lui, elle l’enverrait très certainement sur les fameuses roses mais quand bien même… Il ne comprenait vraiment pas cette attitude.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amethyst Nightingale

❖ AGE : 29
❖ STATUT : Célibataire
❖ AVATAR : Keira Knightley
❖ MESSAGES : 75
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Mer 9 Juil - 16:01

I AM NOT HATING YOU. IT’S CALL BEING BRITISH. MORON.

Non dans le fond elle ne le détestait pas vraiment. Mais Alec représentait pour elle un danger. Elle refusait de voir qu’il était un homme bien, comme s’évertuait à lui faire croire Nancy, cherchant finalement à lui trouver tous les défauts possibles. Pourquoi ? Parce qu’elle avait tout simplement trop souffert et n’était pas prête à reprendre ce risque. Elle se montra donc claire avec lui : elle n’était pas là pour jouer un jeu de séduction, elle ne faisait qu’accompagner une collègue. Donc s’il souhaitait vraiment rencontrer quelqu’un, mieux valait pour lui demander à changer de partenaire. Evidemment, il refusa. Hochant la tête, elle suivit le serveur qui leur indiqua leur table.

Décidée à ne pas le laisser entrer dans un jeu de courtoisie, elle fut plus rapide que lui et s’installa sur sa chaise avec une prestance toute anglaise. Observant les autres personnes, elle cherchait surtout sa collègue. Elle la trouva six tables plus loin. Trop loin. Plongée dans son observation, elle entendit le pompier. Ramenant son regard sur lui, elle fronça les sourcils. « Ce n’est pas le fait d’être avec vous qui me dérange, ce serait un autre, ce serait exactement la même chose. Excepté peut-être que je lui ferai quelques faux sourires courtois en plus... ». Elle allait ajouter que lui sachant déjà comment elle était, elle ne se sentait pas obligée de se montrer hypocrite mais il reprit la parole. Le fuir ? Le détester ? God. Elle secoua la tête. « Vous fuir ? Je pourrais aussi vous demander pourquoi vous tenez absolument à me voir... ». Elle soupira. Elle était fatiguée de se battre contre tout ça. Il lui assura ensuite qu’il ne cherchait pas à la séduire et proposa de simplement dîner et parler. Sa posture devint très méfiante et elle le toisa quelques longues secondes. Fair enough. « Dîner et discuter, rien d’autre. ».

Il était à présent prévenu. Attrapant son verre de vin, la jeune femme trempa ses lèvres. Il était bon. Elle observa le liquide et le fit tournoyer dans son verre pour inspecter la robe du vin. Elle ne savait pas trop de quoi lui parler. A part de sa soeur... Et ce sujet là n’était pas vraiment à aborder... Elle posa son verre et croisa les bras, attendant de voir comment il allait gérer cette situation. Un test ? Peut-être bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alec Jameson

❖ AGE : 30 ans
❖ STATUT : Célibataire - c'est compliqué
❖ AVATAR : Jensen Ackles
❖ MESSAGES : 40
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Jeu 17 Juil - 19:48



« WELL… BEING BRITISH IS KIND OF SPECIAL. »


La situation paraissait des plus complexes aux yeux du pompier qui ne savait réellement comment s’y prendre. Il fut le premier étonné de se voir dire honnêtement qu’il se demandait pourquoi elle le détestait, pourquoi elle agissait de cette façon. Il eut bientôt la réponse à toutes ses interrogations, bien que l’attitude de la jeune femme ne change pas vraiment, voire même pas du tout. Alec voulait lui demander pourquoi elle était si obtue avec les hommes, et pourquoi lui n’avait pas droit aux sourires hypocrites mais il n’en eut pas l’occasion. Hochant simplement la tête, il lui assura ne pas vouloir la draguer ou la séduire, ce n’était pas son attention, bien qu’il fût plus ou moins attiré par elle.
Un deal fût cependant passer, et le pompier acquiesça d’un signe de tête en direction du médecin devenu soudain beaucoup plus méfiant. Il laissa un peu de suspens, l’observant croiser les bras et boire son verre de vin. Lui s’attaqua à son verre de bière qu’il avait demandé quelques secondes plus tôt, puis il prit enfin la parole.

« Pour répondre à votre première interrogation : je ne cherchais pas à vous voir ce soir, ce n’est qu’une coïncidence. Pour les autres fois, disons simplement que je sais ce que cela doit coûter d’être médecin et je pense qu’un peu de remerciement ne peut pas faire de mal. Vous sauvez des vies. Si les personnes comme vous n’étaient pas là, j’aurais beau sortir des gens d’immeubles en flammes ou qui se sont effondrés, mon acte ne servirait pas à grand-chose. ». Et ça, Alec le pensait sincèrement, ce n’était pas des paroles en l’air, en tant que pompier il comprenait très bien le genre de sacrifice que le métier d’Amy pouvait imposer, et bien qu’il ne se soit pas senti l’âme d’un médecin, il admirait énormément ces gens. Donc il l’admirait elle, également. Sûrement un peu plus que les autres, mais bon… « Croyez-moi ou non mais c’est véritablement ce que je pense, je respecte ce que vous faites, et je suis pleinement conscient que sans vous, moi-même j’aurais pu être en difficulté avec ma main. J’admire ce que vous faites tous les jours pour les autres, c’est tout. ».

Il espérait que la conversation serait lancée, car après tout, il ne cherchait rien d’autre à ce moment précis. « Je pense également qu’il faut beaucoup de courage pour quitter son pays d’origine, surtout quand on connait les différences culturelles entre nos deux pays. Cela ne doit pas être facile tous les jours, j’imagine ? ». Non, il n’oserait pas lui demander pourquoi elle avait quitté l’Angleterre, bien que ça l’intrigue énormément.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amethyst Nightingale

❖ AGE : 29
❖ STATUT : Célibataire
❖ AVATAR : Keira Knightley
❖ MESSAGES : 75
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Jeu 17 Juil - 20:29

AND DON’T YOU THINK AMERICANS ARE SPECIAL ?


Buvant son verre de vin tranquillement, il ne s’agissait pas non plus de sortir de là complètement ivre à la merci de cet homme dont elle se méfiait. Il lui assura que tout ça n’était que pure coïncidence. Etrangement, elle le croyait parce qu’elle avait bien vu que lui aussi avait semblé surpris de la trouver là. « Je vous crois », commença-t-elle à dire et quant à son discours sur les médecins... Elle haussa les épaules. « Juste mon métier. Comme je vous l’ai déjà dit, heureusement que tous mes patients ne font pas comme vous autrement je passerai ma vie à boire du thé, à me faire remercier au lieu de sauver ces vies ». Le ton était un peu froid. Plus froid qu’elle ne l’aurait certainement voulu mais elle trouvait son raisonnement vraiment idiot sur le moment. Un peu flatteur. Parfois, les médecins n’avaient aucune reconnaissance, on les blâmait, on leur hurlait dessus... « Votre main ? Ce n’était pas grand chose. J’ai vu bien pire... Surtout avec vos collègues. Le feu est vraiment un fléau il faut être taré pour aimer se jeter dans les flammes tout en sachant qu’une brûlure au 3e degré est possible. Voir ses tissus se nécroser et être certains qu’on ne pourra rien réparer... ». Ell revoyait encore un pompier qui était arrivé avec une sale brûlure. Il était décédé trois jours plus tard. A l’époque, elle était en Angleterre et apprenait en tant que stagiaire.

Il lui répondit alors qu’il fallait du courage pour quitter l’Angleterre. Posant son verre, Amy le regarda, intriguée. Des différences culturelles ? Oh oui. Les américains étaient tous si... Extravertis. Aucune retenue. Aucune réserve. Non, ils se montraient familier avec vous, comme si vous aviez élevé les cochons ensemble et dans le même temps, ils pouvaient vous critiquer dans votre dos. Les anglais n’étaient pas comme ça. Plus réservés, ils étaient aussi plus formels et s’ils ne vous appréciaient pas, ils vous le disaient en face avec une phrase à double tranchant. « Nous sommes anglophones et vous trouvez vos ancêtres parmi nous. Certaines choses sont compliquées mais j’y vois quelques avantages. Déjà, j’ai un appartement immense alors qu’à Londres il est impossible d’avoir une telle surface pour ce prix là. Vos hôpitaux sont bien plus équipés encore que les nôtres. Et concernant les américains... Votre culture ne me gêne pas. Je fais mon travail, c’est tout. Je ne suis pas ici pour me faire des amis. Je suis ici pour terminer mes études, travailler et réussir. C’est tout. ». Elle but une nouvelle gorgée pour masquer son trouble. Parler de l’Angleterre lui rappeler constamment ce qu’elle fuyait réellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alec Jameson

❖ AGE : 30 ans
❖ STATUT : Célibataire - c'est compliqué
❖ AVATAR : Jensen Ackles
❖ MESSAGES : 40
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Ven 18 Juil - 10:47



« WE’RE ALL SPECIALS. ESPECIALLY YOU. AND ME, FOR LIKING YOU »


La conversation semblait être finalement lancée sans qu’il n’ait eu réellement de difficultés pour la débuter. Du moins, le pensait-il, car si cette dernière avait bien commencé, elle serait sûrement difficile à maintenir et entretenir, tant la jeune femme semblait avoir une attitude fermée. Bon, toujours était qu’elle le croyait au moins sur une chose : celle de ne pas avoir été là par simple pulsion malsaine de la suivre. Alec n’était pas du genre « harceleur » ou « violeur caché », Amy pouvait donc être rassurée, bien qu’elle n’en donne pas l’impression au pompier. Pire encore, elle lui répondit sur un ton froid, et le jeune homme le prit plus ou moins pour lui, bien qu’il rit légèrement en baissant les yeux quand la brune évoqua le fait que c’était mieux si aucun autre patient n’agissait comme lui. « Est-ce une sorte de reproche ? Je ne suis peut-être tout simplement pas comme tout le monde… ». Ca c’était sûr, certains même, elle allait lui confirmer dans quelques secondes. Quand elle évoqua les flammes et la dangerosité de celles-ci, Alec ne put qu’acquiescer, même si… De là à être taré. « Apparemment je suis vraiment pas comme tout le monde. ». Il pencha la tête sur le côté et but une gorgée de bière avant de rebondir sur quasiment autre chose, son arrivée ici, à New York, tandis qu’elle venait d’Angleterre. C’était tout de même plutôt éloignés l’un de l’autre.

Le pompier l’écouta parler sans broncher, l’observant sereinement sans arrière pensée quelconque. Il se disait juste que si Nancy était là, elle rirait intérieurement de les voir être assis à une même table, si ça se trouve, l’infirmière y était pour quelque chose… Hochant la tête aux paroles d’Amy, le jeune homme répondit. « Je n’ai jamais eu l’occasion d’aller à Londres, mais je ne peux que vous croire. ». Quant à la réussite… « Je n’ai aucun doute là-dessus. Sur votre réussite. Néanmoins, vous devriez essayer d’avoir quelques amis, je ne parle pas forcément de moi ou d’amis masculins… ». Oui, elle avait apparemment un problème avec eux donc… « Cela pourrait être l’occasion de découvrir des coins inexplorés de New York, tout en gardant en tête le travail et en se donnant les moyens de réussir. Je pense que vous aérer l’esprit ne peut pas faire de mal… Eden me reprochait souvent de n’avoir d’yeux que pour elle et mon job, et rien d’autres. ». Sûrement était-ce une pente dangereuse, mais bon… Un diner et une conversation, Alec s’y tenait le plus naturellement du monde, nullement perturbé par l’attitude de la jeune femme qui se voulait pourtant toujours aussi raide et « coincé ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amethyst Nightingale

❖ AGE : 29
❖ STATUT : Célibataire
❖ AVATAR : Keira Knightley
❖ MESSAGES : 75
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Ven 18 Juil - 21:44

I’VE NEVER ASKED YOU TO LIKE ME.
ACTUALLY YOU SHOULD NOT.


Amy lui répondait. Pas forcément de bonne grâce, en particulier quand il glissa vers ses raisons de venir ici. S’il pensait qu’elle allait lui raconter sa vie, il se mettait le doigt dans l’oeil. Elle ne lui dirait rien. Elle n’avait pas envie de sa compassion, de sa pitié et encore moins de son amitié. S’il était bien ici par hasard, la jeune femme notait dans son esprit qu’il cherchait donc son âme soeur. Il se remettait bien vite de la mort de sa soeur, non ? Il n’était certes pas méchant, mais elle le soupçonnait vraiment de vouloir tenter un rapprochement. Ce qui, bien sûr, selon elle, n’était pas prêt d’arriver ! « Un reproche ? Non. Une constatation et ça, je l’avais bien remarqué que vous n’étiez pas comme tout le monde ». Lui adressant un petit sourire vainqueur, elle baissa la tête pour cacher un petit rire taquin. Elle continua même à le provoquer, d’une certaine manière, en assurant qu’il fallait être quand même dingue pour exercer un métier si dangereux. Le métier de médecin comportait lui aussi des risques, bien sûr. Mais ce n’était pas aussi flippant que de rentrer dans un immeuble en flamme, de faire de l’escalade sur des toits...

Lui expliquant qu’elle plaçait sa réussite professionnelle devant tout le reste, la jeune femme se montrait vraiment un challenge corsé. Un coureur de jupons aurait été vite refroidi ou aurait bien pu la prendre pour un challenge. Elle, à ce moment là, elle cherchait seulement à décourager toute tentative de drague. Mais elle se rendit compte qu’il la prenait pour une asociale. Ben voyons ! « C’est sûr, ce ne sera pas vous. ». Et bim. Les mots s’étaient érigés entre eux comme un bouclier. « J’ai quelques amis ici. Mais visiter la ville alors qu’il y a tant de vies à sauver, je n’en vois pas trop l’intérêt. J’aime mon travail. Je visite à travers les yeux de mes patients. Je prendrai le temps plus tard... Quand j’aurais terminé mes études, fais mes preuves et obtenu le poste de mes rêves ». Elle marqua une pause. « Je serai peut-être rentrée en Angleterre mais je pourrai certainement revenir à l’occasion de congés... ». Elle semblait plongée dans ses pensées. A la mention d’Eden, elle ramena les yeux sur lui et le fixa. Etait-il toujours peiné ? « Rien d’autre ? ». Elle décida de le provoquer un peu. « Les pompiers sont réputés pour enchaîner les liaisons et être instables... Vous avez sûrement eu besoin d’évacuer votre stress ces derniers temps... Entre Eden et le boulot... ».

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alec Jameson

❖ AGE : 30 ans
❖ STATUT : Célibataire - c'est compliqué
❖ AVATAR : Jensen Ackles
❖ MESSAGES : 40
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Lun 21 Juil - 19:32



« YOU’RE SO MUCH MORE INTERESTING THAN YOU THINK YOU ARE. »


S’il y avait bien une chose à laquelle le pompier ne s’était pas attendu, c’était l’air taquin que la jeune femme essayait de dissimuler. Se moquait-elle réellement de lui ? Surpris, il pencha simplement la tête sur le côté. « Oh, donc j’imagine que je peux oser vous demander pourquoi je ne suis pas comme tout le monde ? Visiblement vous m’avez percé à jour alors… Quelle est votre théorie à mon sujet ? Allez-y je ne le prendrai pas mal, et vous avez envie de rire apparemment alors… ». Il souriait en disant cela, rentrant clairement dans le jeu, bien décidé à savoir ce que la jeune femme pouvait réellement s’imaginer de lui. Au moins, ça avait un air de jeu et il semblait d’humeur joueur étrangement. D’après Amy, il n’y avait donc que les tarés pour se jeter dans les flammes en espérant sauver quelqu’un, bien, dans ce cas il faisait partie de ces énergumènes, c’était un début de théorie comme un autre, mais il attendait la suite, puisque le médecin semblait tellement connaître le genre d’homme qu’il était. Il voulait savoir si elle se trompait ou si elle avait un don de voyance ou autre don permettant de voir à travers les gens.

Ils arrivèrent finalement sur un terrain un peu plus pentu, car si Amy était une acharnée de travail, il était clair qu’il ne l’avait jamais vu trainer avec des amis. Dans le fond, il était mal placé pour donner ce genre de conseils, il avait plusieurs fois refusé pour passer son temps avec Eden, mais aujourd’hui… Maintenant qu’elle n’était plus là, il avait vite compris que sortir, pouvait faire un peu de bien à l’esprit. Il pensait donc que la jeune anglaise devrait peut-être sortir un peu plus souvent afin de décompresser, cela ne partait pas d’une mauvaise intention, bien au contraire. Les choses se corsèrent car si la brune avait laissé plus ou moins tombé un masque en se permettant un sourire, elle était à présent fermée comme une huitre. Et bam, une réflexion en pleines dents pour le pompier. Il ouvrit la bouche, comme pour répondre à cette remarque mais elle ne lui en laissa pas l’occasion, car elle enchaina immédiatement sur la suite. Oui, ambitieuse, ça il l’avait bien compris. « Et quel est-il le poste de vos rêves ? ». Oui, c’était une question comme une autre, et il se voyait mal renchérir sur le côté « amis » et la superbe remarque du « ce ne sera pas vous », ah… Bon. Vint ensuite une partie un peu plus osée de leur conversation, quand il dit ne pas sortir souvent, ne pas voir du monde à l’époque où Eden était toujours de ce monde. Amy lui posa une question qu’il trouva bien personnel, mais ne sourcilla même pas, loin de là l’envie de lui montrer qu’elle était un peu « gonflée ». Ce ne serait que la faire sourire, puisqu’elle aimait ça, vouloir l’écraser comme un… Puceron. Alec hocha la tête et esquissa un sourire. « Navré de vous décevoir mais il n’y a eu aucune femme dans ma vie, même pour un soir lors de ces trois derniers mois. Si ce n’est plus, je ne les compte pas. Eden était ma priorité, tout comme votre travail est la vôtre. ». Il rit. « Je ne suis donc pas le stéréotype du pompier que vous cherchez. Même si ce préjugé est justifié chez certains. ». Au moins, ça c’était dit. Il attendait toujours la grande théorie d’Alec Jameson by Amy Nightingale. Ca promettait d’être un grand moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amethyst Nightingale

❖ AGE : 29
❖ STATUT : Célibataire
❖ AVATAR : Keira Knightley
❖ MESSAGES : 75
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Lun 21 Juil - 20:23

REALLY? WOW. I AM SO IMPRESSED...


Amy ne pouvait pas s’en empêcher. Une partie d’elle avait envie de fuir. Alec ressemblait de plus en plus à l’un de ces obsessionnels qui harcelaient leurs victimes. Il semblait s’être attaché à elle pour une raison qu’elle ne comprenait pas. Le taquinant, voire se moquant de lui, elle le provoqua. Et elle le désarçonna, ce qui lui en appris plus sur le pompier. Il la mit au défi. Un défi qui l’amusa vraiment sur le moment. Un sourire plus espiègle se dessina sur ses lèvres. « Très bien ». Elle croisa les bras sur la table et sembla réfléchir un moment. « Je pense », commença-t-elle, se donnant le temps de réfléchir. « Je pense que vous êtes vraiment cinglé pour être devenu pompier alors que votre soeur était malade. Je veux dire, vos parents savaient leur fille condamnée et vous, vous risquez votre vie tous les jours. Ce qui m’amène à penser que vous êtes soit totalement égoïste, mais j’en doute puisque votre soeur était vraiment importante pour vous... ». Elle leva sa main et fit une petite boucle dans l’air comme pour ramener ses idées dans l’ordre. « Soit vous êtes totalement inconscient. Je penche pour ça. » Elle fixa son amie un moment avant de continuer. « Et je pense que vous vous obstinez pour rien. Vous n’êtes clairement pas à la recherche d’une relation stable et sérieuse. Je veux dire... Vous venez de perdre votre soeur, vous êtes paumés, vous voulez une béquille sentimentale. Et vous faites un genre de transfert sur moi parce que je vous ai soigné la main. Je suis médecin mais pas je n’ai pas envie d’être une béquille Jameson. Je ne veux pas de relations amoureuses. C’est n’est pas un peut-être, ni un pour le moment, c’est tout court. Vous êtes gentil, peut-être pas un womanizer comme vos petits camarades, mais je ne veux pas de relation avec vous ou n’importe quel pompier de la ville. Ou même homme. Ou femme. Personne. ».

La conversation devint plus compliquée. Amy se refermait peu à peu. Elle haussa les épaules. « Etre chirurgien. Je n’ai pas encore décidé de ma spécialité. Je pensais à la chirurgie générale, la neurologie ou cardiologie... ». Elle hocha la tête. Bien sûr, il n’allait pas lui dire qu’il se tapait une fille différente tous les soirs. « Et vous êtes ici... ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alec Jameson

❖ AGE : 30 ans
❖ STATUT : Célibataire - c'est compliqué
❖ AVATAR : Jensen Ackles
❖ MESSAGES : 40
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Mer 23 Juil - 10:52




« ARE YOU ? »


La discussion prenait une tournure un petit peu plus détendue, mais ce n’était que temporaire. Alec acceptait de laisser la jeune femme lui étaler sa théorie sur sa personne, il voyait bien qu’elle avait envie de rire et apparemment, le sujet du pompier était une bonne entrée pour la voir sourire. A en juger par la réponse de la brune, l’idée du « jeu » lui plût beaucoup, car elle se mit instantanément à réfléchir. Le pompier l’écouta alors parler, esquissant des sourires, riant même parfois à certaines remarques, jusqu’à ce que les choses ne se compliquent à nouveau. Elle ne cessait d’insister sur le fait qu’elle ne voulait pas de relation amoureuse, pourquoi ? « Je suis peut-être inconscient mais je ne cherche pas de béquille sentimentale. ». Il sourit. « Peut-être que c’est vous qui en cherchez une… Car à force de me jeter en pleine figure que vous ne voulez pas de relation sérieuse, je vais finir par croire que je vous ai tapé dans l’œil. ». Il hocha la tête. « Vous me le dîtes au moins deux fois chaque fois qu’on se croise par hasard. ». Il restait sérieux, bien qu’il finit par esquisser un petit sourire. Coincée ?

Vint enfin la question concernant les femmes, et Alec lui répondit le plus sincèrement du monde. Oui, il était ici et alors ? « Ce n’est pas parce que je n’ai pas vu de femme depuis un moment que je n’ai pas le droit de vouloir essayer d’en rencontrer une ou deux. Et puis… Vous l’avez dit vous-même, apparemment je cherche une béquille sentimentale, j’étais sûrement là pour la trouver. Peut-être était-ce la même chose pour vous. ». Il rit, sans se moquer d’elle, il rentrait simplement dans son jeu même s’il espérait l’avoir un peu ébranlée tout comme elle se plaisait à le faire depuis le début de leur entrevue. Le serveur offrit soudain une diversion en venant prendre la commande puis amener les plats. Alec avait choisi pour sa part un des plats du jour sans vraiment savoir de quoi il s’agissait, à dire vrai il était beaucoup plus dans la conversation, et l’idée de manger était secondaire. Qu’allait-elle bien pouvoir lui répondre, à tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amethyst Nightingale

❖ AGE : 29
❖ STATUT : Célibataire
❖ AVATAR : Keira Knightley
❖ MESSAGES : 75
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Mer 23 Juil - 12:29

BEG YOUR PARDON ? GOD NO !


Amy lui fit son descriptif. Selon elle, le pompier était en train de chercher une béquille sentimentale, un désespéré qui tentait de s’appuyer sur elle pour reprendre le cours de sa vie. Sauf que la jeune femme n’était pas du temps d’humeur à servir de kleenex. « Vraiment ? ». Plongeant son regard dans ses yeux, elle était attentive à tous ces petits signes qui pouvaient trahir le fond d’une pensée. Mais elle ne s’attendit pas du tout à ce qu’il lui renvoie tout en pleine figure. Perdant son sourire, elle fut bientôt bouche bée. What ? Son of a ... « P...Par... Pardon ? », balbutia-t-elle. Elle aurait dû dire non. Mais il l’avait eu par surprise et le médecin était tout simplement sans voix. Comment avait-il pu arriver à cette conclusion ? Elle allait lui répondre quand il enchaîna sur la question suivante. Dépitée, Amy le vit de nouveau la destabiliser.

Terminant son verre pour se donner contenance et se laisser le temps de réfléchir, la jeune femme ruminait intérieurement. Mufle. Abruti. Idiot. Goujat. Ebranlée ? Oui. Mais reprit vite contenance. Il voulait jouer ? Il allait jouer. Hochant la tête, sous l’effet de la colère de s’être faite avoir, elle reprit la parole. « Pourquoi avoir voulu dîner avec moi alors si vous cherchez à rencontrer quelqu’un alors que je vous ai dit que dans mon cas ce n’était pas ça que je cherchais ? ». Oui ? Hein ? Pourquoi ? Le serveur vint et elle le renvoya un peu sèchement en lui disant de lui amener ce qu’il voulait elle s’en fichait bien. Les yeux brillants de colère et d’outrage, elle le fixa. « Je ne cherche pas à rencontrer quelqu’un. Vous voulez la vérité ? J’ai eu la naïveté de faire confiance à un chirurgien qui pendant qu’il se fiançait avec moi, se tapait la moitié des infirmières dans mon dos. Tout ce qu’il voulait, c’était être bien vu par mon père qui est directeur d’un hôpital à Londres. Cet homme a ruiné ma vie ! Je n’ai pas eu d’autres choix que de partir parce qu’il m’a grillé dans tous les hôpitaux d’Angleterre ! Ici c’est ma dernière chance et je ne compte certainement pas la ruiner en reproduisant la même erreur ! Je ne suis donc pas à la recherche d’une béquille ! Je veux juste prouver à tous ces connards que je suis un bon médecin ! ». Reprenant son souffle, elle recula dans sa chaise. Voilà. C’était clair maintenant dans sa tête de moineau ? Elle ne voulait plus être amoureuse. Elle ne voulait pas de relation. Même s’il lui plaisait. Que ce soit pour une nuit ou plus. Non. Non, non, non et non. Elle ne se laisserait plus détournée de son objectif principal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alec Jameson

❖ AGE : 30 ans
❖ STATUT : Célibataire - c'est compliqué
❖ AVATAR : Jensen Ackles
❖ MESSAGES : 40
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Jeu 24 Juil - 10:44



« YOU ARE ALREADY A GOOD DOCTOR. »


La soirée était riche en rebondissements et n’était clairement pas de tout repos puisque la jeune femme essayait sans cesse de le désarçonner. Bien, il essayait donc de faire de même, un bien drôle de jeu qui se lançait là. Celui-ci finit par porter ses fruits, même si cela provoqua une colère noire de la part de la brune. Observant Amy, le pompier se dit qu’il avait sûrement fait mouche. Il esquissa un sourire en voyant sa tête, sourire qu’il perdit plutôt vite pour retrouver un visage serein quand elle lui demanda pourquoi avoir accepté d’être avec elle s’il espérait faire une rencontre. Penchant la tête sur le côté, Alec répondit le plus naturellement du monde après avoir croisé les bras sur la table et s’être légèrement penché vers elle. « Une rencontre peut se faire un autre soir, et je n’allais pas vous laisser, ça aurait été impoli. ». Il sourit à nouveau et les choses se compliquèrent.

Sur le moment, Alec fut surpris qu’elle lui déballe tout sur un plateau. Ne le montrant que très peu sur les traits de son visage, il ne put cependant retenir un haussement de sourcils quand elle lui expliqua ce que l’autre avait fait. Quand elle recula finalement pour s’adosser l’air boudeur contre le dossier de sa chaise, le pompier répondit instantanément et calmement. « Mais vous êtes un bon médecin. ». Il la regarda droit dans les yeux, sans une once de pitié, il savait qu’elle n’apprécierait pas, et ce n’était pas elle la fautive de toute manière. « S’ils ne l’ont pas vu là-bas c’est qu’ils sont profondément idiots. Si un vulgaire pompier a pu voir ça en un laps de temps de quelques heures, un médecin anglais aurait dû le savoir dès qu’il aurait posé ses yeux sur vous. Ils sont idiots. ». Attrapant son verre de bière et le vidant un peu plus, Alec hocha la tête, il comprenait beaucoup mieux. « Vous deviez beaucoup l’aimer pour que cela vous touche de cette façon. Je suis désolé. ». Et il l’était sincèrement. Cela n’avait rien à voir avec la pitié, car de toute manière la jeune femme n’en voudrait pas et le lui jetterait en pleine figure, non, Alec était vraiment sincère dans ce qu’il disait et la façon dont il voyait les choses. « N’allez pas penser que je dis tout ça pour essayer de vous séduire, je vous le dit d’un point de vue extérieur. Extérieur à votre personne, extérieur à tous ceux qui ont pu penser à tort que vous n’en valiez pas la peine professionnellement. Je sais que vous réussirez à leur prouver combien ils ont été idiots, si ce n’est pas même déjà fait. ». Oui, le pompier avait tout de suite vu les potentiels de la jeune femme bien qu’il n’ait rien d’un médecin. Amy, au-delà de son caractère bien trempé dont il comprenait à présent la teneur, était un très bon médecin, professionnel et avenant auprès de ses patients. Elle était également engagée. Tout ça, il le savait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amethyst Nightingale

❖ AGE : 29
❖ STATUT : Célibataire
❖ AVATAR : Keira Knightley
❖ MESSAGES : 75
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Jeu 24 Juil - 11:19

YES. I TRY.


Les conséquences de ce jeu étaient imprévisibles. Amy avait tout lâché sous le coup de la colère et alors que les mots franchissaient ses lèvres, elle les regrettait. Pourquoi lui en parlait-elle à lui ? Elle l’attaqua encore une fois, lui montrant à quel point son comportement n’était pas logique. Son argument ? La politesse. Surprise, Amy le dévisagea. Alors ça, c’était original... Elle lui avait offert l’opportunité, en lui disant d’entrée de jeu qu’elle ne cherchait pas quelqu’un... Avait-il préféré reculer lui aussi ? La mort d’Eden pesait peut-être toujours. Peut-être essayait-il de trouver une relation mais qu’il n’y arrivait pas... ? Great. Il cherchait une psy.

Préférant ne pas répondre, elle lui expliqua le résumé de ses raisons. Si elle s’était montrée très discrète et réservée jusque là, elle n’avait pu rester calme. Soupirant, elle devait bien avouer que cette soirée était la pire qu’elle ait jamais vécu. Après celles d’Henry... Un bon médecin ? Sans blague. Elle souffla. Il n’avait pas compris ni écouté. « Mon père est un éminent chirurgien et directeur d’un hôpital. Pour tout le monde, je suis une pistonnée. Même ici. C’est grâce à lui que j’ai pu intégré cet hôpital. Normalement, je ne suis pas censée quitter l’Angleterre avant la fin de mes études. Et je ne devrais pas pouvoir le faire ici sans repasser tous les diplômes américains. Il a réussi à me faire entrer... ». Elle fit une pause. « Quant à cet homme... Il a détruit toutes mes chances en Angleterre. Il est influent. Il est l’un des talents futurs des Royaumes Unis. Il est brillant. Il a beaucoup de relations maintenant... ». Et elle aurait dû s’en méfier... Elle déglutit alors qu’il parla de ses sentiments. Oh oui. Aveuglément... Son coeur se serra et elle baissa les yeux et le nez vers ses genoux où reposait la serviette. « Je compte le détruire ». De l’amour à la haine, il n’y avait qu’un pas. « Je ne vais pas seulement faire mes preuves. Je vais devenir la meilleure et le réduire en meat pie ».

Elle était vraiment déterminée. Mais pas encore prête à agir de cette façon. Contrairement aux apparences, la jeune femme était loin d’être aussi haineuse. C’était juste une motivation qui lui permettait de se relever. Hochant la tête quand il précisa ne pas la séduire, elle se demanda un instant si... Elle pourrait se trouver un complice ici. Il pourrait jouer le rôle du petit ami parfait. Henry l’apprendrait et il serait bien fâché de voir que tout lui souriait pendant que lui était bloqué sur son île... ? Elle devait se trouver un ami chirurgien éminemment reconnu. Ou une connaissance commune. Ou... Perdue dans ses pensées, elle revint à elle quand le serveur arriva avec leur plat. Elle en profita pour s’excuser. Le pauvre n’y était pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alec Jameson

❖ AGE : 30 ans
❖ STATUT : Célibataire - c'est compliqué
❖ AVATAR : Jensen Ackles
❖ MESSAGES : 40
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Ven 25 Juil - 10:51



« YOU ARE. »


La dernière chose qu’Alec souhaitait se trouver, c’était bien un psy, ou même une psy. Il n’en avait pas besoin. La jeune femme osa lâcher une bombe en plein milieu de la conversation, voilà donc ce qui expliquait son comportement : une rupture et surtout une traitrise. Sur le moment, Alec voyait cet homme comme un rustre qui s’était servi d’elle. La brune paraissait tellement le haïr que ça en devenait un peu tendu, en termes d’atmosphère. Le pompier se voulait rassurant et lui affirma qu’elle était déjà un bon médecin, mais apparemment, elle était bien trop occupée à penser comme les autres qu’elle était pistonnée pour réellement voir sa valeur. La laissant parler, il l’écoutait, l’air sérieux et attentif, puis quand elle dit vouloir le réduire en meat pie, il sourit puis hocha la tête. « Vous auriez la photo d’une meat pie ? ». Oui, il ne savait pas vraiment ce que c’était, tout du moins, il n’en avait jamais mangé une seule. Il reprit ensuite quand elle fut un peu calmée. « Peut-être que certains vous pensent pistonnée, mais croyez-moi au moins sur une chose, pleins de gens peuvent être pistonnés mais ne pas être aussi doués que vous ne l’êtes pour occuper ce poste. Je ne pense donc pas que cela ait une quelconque importance ici. Vous êtes peut-être rentrée dans cet hôpital, mais, vous y avez votre place. Et vous prouvez déjà combien vous êtes un bon médecin. Quant à cet homme, allez-y, réduisez-le en charpie, vu son comportement il ne mérite que cela, je n’irais jamais dire le contraire. ». Il hocha la tête puis remercia le serveur qui posa son plat devant lui et qui venait de lui servir un verre de vin. Alec reprit encore une fois la parole, il avait oublié de préciser quelque chose. « Pour ce qui est de votre Père, il n’est clairement pas ici en ce moment, donc.. Who cares ? ».

Il prit sa fourchette et attaqua son plat. C’est vrai, son père n’était pas présent ici, elle se débrouillait seule donc elle n’avait rien à se reprocher, au contraire, tout ce qu’elle obtenait c’était grâce à son propre travail.

Si Amy le lui demandait, nul doute qu’il l’aiderait sûrement à humilier cet homme, ou tout du moins, le rendre fou de jalousie, mais c’était une idée qu’il n’avait pas eu et qu’il n’aurait pour ainsi dire… Pas. A voir ce que donnerait la suite de la conversation…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amethyst Nightingale

❖ AGE : 29
❖ STATUT : Célibataire
❖ AVATAR : Keira Knightley
❖ MESSAGES : 75
❖ NEW YORKAIS DEPUIS : 15/06/2014
❖ POINTS : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   Ven 25 Juil - 22:10

GOSH. YOU NEVER TASTE IT.

Alors qu’elle parlait de ces expériences, Amy s’attendait à tout sauf à ce qu’il lui demande la photo de la tourte à la viande. « Vous n’avez jamais mangé ça ? ». Elle secoua la tête, comme s’il s’agissait du plus énorme sacrilège jamais commis. « Vous n’êtes jamais allé à Londres... Vous découvririez un tout nouveau mode de vie ». Oui parce que les anglais n’étaient pas comme les américains. Ni la vie... Ni la technique du sandwich. Elle s’aperçut alors qu’avec Alec, elle ne l’avait pas vraiment utilisée... Dieu. Etait-elle en train de se comporter comme une américaine ? Il était vrai que le jeune homme n’avait aucune difficulté à lui poser des questions personnelles. Du moins qu’elle considérait comme privées. Elle lui en avait même retourné une. Mais concernant les amis, Amy était lucide. Ici, ils étaient tous superficiels. Sauf ceux qu’elle connaissait d’avant... Mais autrement...

Observant son assiette, elle commença à manger. Que penser de tout ça ? Ce n’était pas grand chose. D’autres femmes avant elle avait connu ça. Elle n’était ni la première, ni la dernière. Henry était parfait... Son idéal. Et voilà qu’il avait besoin de la trahir. Who cares ? Les mots résonnèrent un moment à ses oreilles. « J’ai besoin de prouver que je ne lui dois pas tout. Comme ils le pensent tous là bas. Ici... Ici je sais que c’est bon. Si j’étais mauvaise, ils m’auraient renvoyé. Mais ce n’est pas assez. ». Et elle parlait trop d’elle. Et ses envies de vengeance bien qu’allèchantes ne pourraient pas lui permettre d’aller mieux. « Le temps est magnifique. » Un truc d’anglais : seuls les britanniques avaient une passion pour la météo. Et Alec qui n’était jamais sorti des USA comme la plupart des américains. « Vous avez un passeport ? ». Faisait-il parti des 22% de la population en ayant un ? Elle en doutait sincèrement. Oui, elle ramenait la conversation à des banalités. Buvant son verre d’eau, elle regrettait de plus en plus de lui avoir dit tout ça. Mais il était trop tard. Alors pour ne pas paraître idiote et faible, elle préférait retourner sur un autre niveau de conversation. « Et comment vous en êtes venu à devenir pompier ? ». Une question personnelle mais elle y avait le droit après tout. Lui ne s’était pas gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Alec Jameson & Amethyst Nightingale) BLIND DATE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Blind date with him, in Manhattan {Félicia & Matt'}
» Go on a blind date they said, it'll be funny they said (feat. Graham) {english}
» VAB : Véhicule de l'Avant Blindé
» [Vendue] Rolex Date Just 16014 Baisse de Prix 1800 €->1600€!
» [AIDE] Probleme format de date sur les applications

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE SAVE THE WORLD :: 
New York City
 :: Brooklyn :: The Bradburys
-